WW - Se dépasser sans juste s’entraîner

WW - Se dépasser sans juste s’entraîner

février 26, 2016

 

 

Se dépasser sans juste s’entraîner

 

 

On entend souvent cette fameuse phrase, « moi je fais juste ». Je crois qu’à quelque part, on peut toutes se reconnaître dans cette phrase-là, non? Moi, je fais juste du jogging. Moi je vais juste au gym. J’ai juste couru un 5 km. Je fais juste du basket avec des amies. Je fais juste de la danse. Je l’ai juste couru en 30 minutes. Pourquoi JUSTE, les filles? Est-ce que quelqu’un peut sincèrement m’expliquer jusqu’à quel point on mérite un JUSTE avant d’exprimer tous nos accomplissements personnels? Jusqu’à quel point la fierté n’est pas exprimée à sa juste valeur avec ce mot (si péjoratif) devant un quelconque effort. 

 

Je crois que c’est normal. On est dans un contexte de société où tout le monde publie ses exploits à tous, et moi donc! Ça fait partie de la game d’aujourd’hui et c’est OK (du moins, je crois) car ça montre qu’il nous reste encore (beaucoup) de fierté dans ce qu’on accomplit. Et justement! Je trouve ça décevant d’aller gâcher ça avec un mot négatif. C’est pas à cause que chose est rendue à cette étape-là que toi, allant à ton rythme (tellement important de s’écouter et d’aller à son rythme), tu peux te permettre un JUSTE devant ton accomplissement personnel. Moi je dis non à ça. Ce n’est tellement pas honnête envers ton toi.

 

Selon moi, aller mettre CE mot dans notre phrase, c’est un petit peu se trahir. Un petit peu se dénigrer et se dire, « Ouin, mais moi je ne suis pas vraiment sportive. Je ne m’entraîne pas pour vrai, ce n’est jamais constant mon affaire. C’est pour ça je fais juste des p’tits entraînements par-ci, par-là. » On va se le dire là, il n’y a personne qui ne s’entraîne pas pour vrai. Dire ça, c’est comme faire un beau doigt d’honneur à toutes les gouttes de sueur qui ont coulé sur notre front, à tous les encouragements qu’on s’est donnés et à toutes les limites qu’on a dépassées pendant ce moment. C’est aussi tourner le dos à la volonté et au temps qu’on a pris pour faire cet effort. Je crois qu’il est simplement important de comprendre qu’au lieu de faire JUSTE votre petit entraînement, vous pourriez faire toutes autres choses plus ou moins pertinentes pour votre santé, tandis que là, vous l’avez fait. Vous vous êtes mise à l’horaire, et ça, ça mérite une bonne dose de satisfaction personnelle.  

 

On va régler quelque chose OK? Maintenant, on va troquer le mot JUSTE avant toute réussite et ajouter des mots de fierté par après. « J’ai juste joggé 30 minutes, ça m’a fait du bien et je suis fière de moi. » Je crois que consciemment et inconsciemment, ça va nous amener à lever la tête, à nous motiver davantage à continuer, et surtout à garder une assiduité et une détermination. 

Il va toujours y avoir des personnes rendues plus loin que nous et d’autres pour qui on servira d’exemple, de modèle. Soyez un modèle pour certaines et gardez-vous inspirées par les autres. 

Comme c’est facile de voir le naturel revenir au galop, il y a des petits trucs simples et efficaces à adopter afin d’être fière de nous jusqu’au bout

 

Se définir un objectif clair

Le fait que l'objectif qu’on se fixe soit clair et précis est une manière de se ramener à l’ordre lorsque la tentation de dénigrer nos efforts nous habite. Il y a une différence entre s'entraîner pour le plaisir, pour réduire le stress ou pour battre un record personnel par exemple.

 

Être patiente 

Chaque réussite compte et chacune est primordiale pour nos accomplissements personnels. Rome ne s'est pas bâtie en un jour : c'est le même concept avec l’entraînement. L’assiduité et le temps nous mènent vers des résultats à long terme. 

 

Savoir sortir les oeillères

Se comparer peut toujours s'avérer motivant, mais lorsqu’on ne s’attribue plus le mérite de nos efforts, il est peut-être signe qu’on ne se compare pas pour les bonnes raisons. À chacun son rythme et ses objectifs. Par contre, à l’occasion, se comparer peut faire du bien. Comme on dit, « Quand on se regarde on se désole, quand on se compare on se console »! 

 

Se concentrer sur le positif 

Si on s’est seulement entraînée deux fois cette semaine, c’est déjà deux fois de plus dans notre semaine. On a la fâcheuse habitude de faire des rétroactions négatives. Faire nos bilans dans une tournure positive peut faire toute la différence sur notre motivation.

 

Dans chaque gros objectif se cachent plein de petits objectifs 

Ces brefs objectifs ne sont surtout pas à négliger, ohhh non! En fait, ils sont les plus motivants. Ils représentent plein de petits succès à savourer. Anyway, qui a dit que les succès devaient absolument être de grande envergure? 

 

En adoptant ces petits conseils, ça nous permet de se rappeler qu’on ne fait pas juste, on fait (tout court) et on en est fières! #BeWomance

 

Carolann

 

 

Les articles écrits par les chroniqueuses reflètent leurs opinions et ne reflètent pas nécessairement celles de Womance Style de vie Inc.

Crédit photo : Instagram Sarahjluisi




Voir l'article entier

WW - 3 façons de célébrer l'automne
WW - 3 façons de célébrer l'automne

octobre 25, 2017

 

J’ai des rituels estivaux, des rituels pour les Fêtes, des rituels de renouveau au printemps… mais mes rituels de l’automne demeurent les plus puissants. Je vous présente donc trois façons très différentes, mais toutes aussi magiques, de célébrer l’automne.

Voir l'article entier

WW- On teste des masques pour le visage… Ça passe ou ça casse! Partie 1 de 2
WW- On teste des masques pour le visage… Ça passe ou ça casse! Partie 1 de 2

octobre 13, 2017

 

 Je suis une fan de masques pour le visage et j’en ai testés beaucoup depuis que j’en utilise. Je vous avoue par contre que ce ne sont pas tous des coups de cœur pour moi, mais tsé, à la quantité que je teste c’est des choses qui peuvent arriver. Certains donnent des résultats super, alors que d’autres ne contribuent pas vraiment à améliorer ma peau.

Voir l'article entier

WW - L'entreprenariat, une question de feeling et d'avocats
WW - L'entreprenariat, une question de feeling et d'avocats

septembre 25, 2017

« S'il y a une leçon à retenir, c'est qu'il ne faut pas avoir d'orgueil et poser toutes les questions qu'on peut avoir », affirme l'entrepreneure. Sa devise personnelle: « Pour aller au top, il faut s'entourer des tops. »

Voir l'article entier