WW - Ces malaises qu'on est les seuls à vivre

WW - Ces malaises qu'on est les seuls à vivre

février 24, 2016

 

 

Ces malaises qu'on est les seuls à vivre


« Oh my god. Je me suis levée deux arrêts trop tôt dans l'autobus. Les gens vont penser que je suis vraiment mêlée. »

 

Parfois, je me dis qu'on surestime vraiment l'attention que les gens nous accordent. On s'inquiète et on angoisse, tout ça pour les opinions hypothétiques d'inconnus tout aussi hypothétiques. Le problème quand on se préoccupe de ce que les autres vont penser de nous, c'est qu'on suppose que les autres pensent à nous tout court.

Mise en situation : L'autre jour, j'ai volé une paille à la cafétéria de mon université (un crime horrible, je sais). Je me suis ensuite rendue à une machine distributrice dans un autre pavillon en tenant ma paille dans ma main. Tout au long de ces quelques dizaines de mètres, je ne pouvais pas m'empêcher de penser que tout le monde devait vraiment me juger, moi, la bizarre avec sa paille. 

T'sais quand t'exagères pas pantoute.

 

La réalité est que personne n'a probablement remarqué et les quelques-un(e)s qui l'ont fait s'en sont foutus complètement.

Dans ces moments-là, qui arrivent aux meilleurs d'entre nous, la rationalité laisse sa place à la paranoïa. La question du « de quoi j'ai l'air ? » nous obsède, nous aveugle. Non, on ne voit peut-être pas tous les regards tournés sur nous, mais on les sent. Du moins c'est ce qu'on se dit, trop accablés pour remarquer quoi que ce soit d'autre que notre malaise interne. Dans les faits, c'est vraiment le seul malaise qu'il y a.

À l'exception des cas extrêmes comme, je sais pas, débouler des escaliers ou glisser sur de la glace (bref, des incidents qui font du bruit et prennent de la place visuellement), la populace s'intéresse très peu à nos vies anonymes. Et même lorsqu'elle le fait, ça ne dure jamais bien longtemps. À peine le temps de lever les yeux et se dire « Hé ben » que lesdits yeux sont déjà retournés à leur occupation initiale, qui consistait probablement à fixer un écran de téléphone. Rassurez-vous, aucune maladresse ne peut être plus captivante qu'un fil d'actualité Facebook.

On ne dédramatisera jamais assez. 11 fois sur 10, l'effroyable-et-abominable-catastrophe-trop-gênante-qu'on-ne-pourra-jamais-oublier-de-toute-notre-vie-entière-parce-que-c'est-tellement-terrible finira par… s'oublier. Pour de vrai. 

Au pire, ça va vous faire une anecdote rigolote à raconter lors d'un prochain souper quand la conversation tombera à plat. « Eille, est-ce que je vous ai raconté la fois où… » Voilà, vous venez de rentabiliser votre petit moment embarrassant pour lancer une discussion cocasse. (De rien.) De toute façon, le meilleur moyen d'éviter qu'on nous rappelle des souvenirs qu'on préfèrerait effacer, c'est de les rappeler nous-mêmes. Mieux vaut en rire qu'en pleurer, telle est ma philosophie – et croyez-moi, je m'y connais en malaises et incommensurables maladresses.

 

À go, on arrête de capoter pour rien, ok? GO. 

 

Julie Levasseur

 

 Les articles écrits par les chroniqueuses reflètent leurs opinions et ne reflètent pas nécessairement celles de Womance Style de vie Inc.
Crédit photo : https://flic.kr/p/fwY5c1



Voir l'article entier

WW - 3 façons de célébrer l'automne
WW - 3 façons de célébrer l'automne

octobre 25, 2017

 

J’ai des rituels estivaux, des rituels pour les Fêtes, des rituels de renouveau au printemps… mais mes rituels de l’automne demeurent les plus puissants. Je vous présente donc trois façons très différentes, mais toutes aussi magiques, de célébrer l’automne.

Voir l'article entier

WW- On teste des masques pour le visage… Ça passe ou ça casse! Partie 1 de 2
WW- On teste des masques pour le visage… Ça passe ou ça casse! Partie 1 de 2

octobre 13, 2017

 

 Je suis une fan de masques pour le visage et j’en ai testés beaucoup depuis que j’en utilise. Je vous avoue par contre que ce ne sont pas tous des coups de cœur pour moi, mais tsé, à la quantité que je teste c’est des choses qui peuvent arriver. Certains donnent des résultats super, alors que d’autres ne contribuent pas vraiment à améliorer ma peau.

Voir l'article entier

WW - L'entreprenariat, une question de feeling et d'avocats
WW - L'entreprenariat, une question de feeling et d'avocats

septembre 25, 2017

« S'il y a une leçon à retenir, c'est qu'il ne faut pas avoir d'orgueil et poser toutes les questions qu'on peut avoir », affirme l'entrepreneure. Sa devise personnelle: « Pour aller au top, il faut s'entourer des tops. »

Voir l'article entier