WW - T’as le goût de t’en rappeler comment de 2015 ?

décembre 30, 2015

 

T’as le goût de t’en rappeler comment de 2015?

 

Comme le jour de l’An arrive dans le temps de le dire, je me suis permis de jeter un coup d’œil par-dessus mon épaule pour me remémorer 2015. J’ai le goût de m’en rappeler comment de mon année?

 

2015 compte à son actif des moments exceptionnels que jamais je n’oublierai, des moments qu’on décrit d’un simple WOW en majuscules gras souligné italique avec un paquet de points d’exclamation pis toute. On aura tous tendance à les mettre de l’avant, à les accrocher aux murs dans de beaux cadres parce qu’ils sortent de l’ordinaire. J’ai décidé pour la première fois de les reléguer au second plan. 

Ce dont je veux le plus me souvenir, c'est des petits bonheurs tout simples. À eux, ils forment ce qu’on appelle le quotidien. Je les ai souvent vus comme étant ordinaires, mais mis bout à bout ce sont eux qui ont fait de 2015 une année extraordinaire. Ce ne sont que des parcelles de vie qui ont vécu le temps de quelques minutes, voire quelques secondes, mais qui vivront dans ma mémoire à jamais.

 

Je veux me rappeler la fois où un monsieur de 80 ans est venu s’asseoir à mes côtés dans le métro à 6 h du matin, qu’il m’a souri et que je lui ai retourné son sourire accompagné d’un bon matin. Je me suis endormie, mais il a cru bon me réveiller avant de débarquer, seulement pour me remercier du sourire et me dire qu’il adorerait me recroiser pour que ses journées commencent toujours aussi bien.

Je veux me rappeler la fois où ma meilleure amie/coloc et moi on s’est improvisées gymnastes avec nos maillots de bain une pièce dans le salon, qu’on a dansé comme si on était Beyoncé. Je veux me rappeler la fois où j’attendais ce qui est le meilleur burrito qu’il ne m’ait jamais été donné de goûter  lorsqu’une de mes chansons préférée a commencé à jouer. Je veux me rappeler la fois où je me suis retrouvée seule sur une plage, à contempler l’immensité de l’étendue d’eau qui s’offrait à moi en remplissant mes poumons d’air pur.  

Par contre, on ne se fera pas d’accroires entre toi pis moi, tout n’a pas été rose. 

Je veux aussi me rappeler les moments les plus difficiles de mon 2015 parce que les ignorer, je pense que ce serait me mentir. Je veux surtout me les remémorer parce qu’ils me prouvent que je suis toujours capable de me relever quand je tombe. Grâce à eux, j’ai la preuve réelle que je peux tout accomplir lorsque je m’en donne les moyens et que mon travail acharné n’est pas en vain. Je me suis perdue et j’ai fait des détours, je me suis même retrouvée devant des culs-de-sac et des falaises. J’ai eu peur et j’ai eu le vertige, j’ai braillé et j’ai ragé, j’ai parfois été découragée, mais jamais je n’ai abandonné. C’est sans gêne que je me donne une grosse tape dans le dos. On devrait tous s’en donner une d’ailleurs. 

Tes coups d’éclats, tu ne t’es probablement pas gênée pour les exposer au monde entier, qui lui ne se gênera pas pour te les rappeler. C’est tout l’inverse de ton quotidien, parsemé de petits trésors dont toi seule peut te remémorer. 2015 a su être hors de l’ordinaire grâce à toutes ces petites choses en apparence ordinaires. Elle l’a été de par ses hauts autant que de par ses bas. Moi, c’est comme ça que j’ai envie de me rappeler mon année. C’est comme ça que je veux me rappeler toutes celles à venir. 

 

Maude.

 




Voir l'article entier

WW - 3 façons de célébrer l'automne
WW - 3 façons de célébrer l'automne

octobre 25, 2017

 

J’ai des rituels estivaux, des rituels pour les Fêtes, des rituels de renouveau au printemps… mais mes rituels de l’automne demeurent les plus puissants. Je vous présente donc trois façons très différentes, mais toutes aussi magiques, de célébrer l’automne.

Voir l'article entier

WW- On teste des masques pour le visage… Ça passe ou ça casse! Partie 1 de 2
WW- On teste des masques pour le visage… Ça passe ou ça casse! Partie 1 de 2

octobre 13, 2017

 

 Je suis une fan de masques pour le visage et j’en ai testés beaucoup depuis que j’en utilise. Je vous avoue par contre que ce ne sont pas tous des coups de cœur pour moi, mais tsé, à la quantité que je teste c’est des choses qui peuvent arriver. Certains donnent des résultats super, alors que d’autres ne contribuent pas vraiment à améliorer ma peau.

Voir l'article entier

WW - L'entreprenariat, une question de feeling et d'avocats
WW - L'entreprenariat, une question de feeling et d'avocats

septembre 25, 2017

« S'il y a une leçon à retenir, c'est qu'il ne faut pas avoir d'orgueil et poser toutes les questions qu'on peut avoir », affirme l'entrepreneure. Sa devise personnelle: « Pour aller au top, il faut s'entourer des tops. »

Voir l'article entier