WW - À toi, la fille qui veut tout avoir et tout faire

décembre 15, 2015

 

 

À toi, la fille qui veut tout avoir et tout faire

 

Je  jongle entre mon travail, ma vie sociale et mes besoins bien à moi. J’ai failli à la tâche de tenir un agenda papier mais tout est organisé dans ma tête : JE SUIS un agenda. En théorie, tout est toujours faisable. En pratique, well, comment dire... c’est un peu plus compliqué. 

 

 

Si tu prends quelques minutes de ton temps précieux pour lire ceci, tu vas trouver qu’on s’entend bien toi pis moi. Parce que je le comprends que ton temps, il est précieux. Comme moi, t’es le genre de fille qui veut tout avoir et tout faire. Pas dans le sens matériel de l’affaire. Nenon. Moi je te parle de vouloir performer à la job en même temps qu'avoir une vie sociale punchée. Tu veux faire du sport, tout comme tu veux prendre du temps pour ne rien faire. Tu veux développer une relation amoureuse qui a de l’allure et tu veux t’investir dans tes amitiés plutôt que de te contenter de les entretenir. Toi pis moi on a compris qu’on n’aurait même pas besoin de se réserver une plage horaire pour faire du sport  parce que notre vie, c’est un marathon. 

Le matin, tu mets ton cadran 1h30 avant l’heure de ton départ de la maison, question de pouvoir snoozer au moins quarante fois. Tu pousses ta luck au maximum parce qu’une vie sans challenge n’en serait pas une, hen. Le résultat est simple : tu mets du mascara en vitesse puis tu fais une couette au sommet de ta tête. Malgré que tu sois pressée, tu passes trop de temps à choisir ton outfit. Tu cours ensuite à la cuisine te faire un lunch et un toast que tu manges sur le coin du comptoir. Pour finir en beauté, tu te ramasses à courir après l’autobus pis tu te dis que les talons, c’était loin d’être une bonne idée.

 

 

Une fois dans l’autobus, tu penses avoir une pause. Ce n’est qu’un faux espoir : tu te mets à angoisser parce que si le chauffeur continue à conduire comme une mamie, tu vas manquer ta correspondance. 

Arrivée au travail, c’est reparti! Tu valses de gauche à droite pour arriver à faire toutes tes tâches et même plus. Tu veux donner le meilleur de toi-même pour plaire au boss et TE plaire : pourquoi travailler si ce n’est pas pour te donner le maximum? C’est toute ou rien pentoute. Durant ta pause de dîner, tu manges en vitesse pour maximiser ton temps de repos. Ton break passe en coup de vent et sans même que tu ne t’en rendes compte, la journée est déjà terminée.   

Tu quittes le bureau aussi vite que tu y a mis les pieds. Pas le temps de niaiser : tu as un 5 à 7 à l’autre bout de la ville avec tes chums de filles. Tu te changes tant bien que mal dans les toilettes et t’essayes de t’arranger la face pis la tête avec les moyens du bord. Tu te regardes dans le miroir : « Ça va faire la job.»

Le 5 à 7 se transforme en 5 à tard. Revenue à la maison, tu te démaquilles et tu sautes dans la douche pour un rafraîchissement short and sweet. Viiiiiite, faut aller dormir que tu te dis. Couchée dans ton lit, tu te sens soulagée, mais le petit hamster dans ta tête se fait aller à 100 milles à l’heure. « Si je m’endors MAINTENANT, j’ai exactement les 7 heures de sommeil qu’il me faut. » Mais tu sais bien qu’en voulant trop, l’effet contraire se produira. Tu fais vite le tour de ton lit en entier, tu regardes ton cellulaire : ton cadran va sonner au moment même où t’allais trouver le sommeil. C’était écrit dans le ciel, mais t’avais pas le temps de lire entre les nuages pis les étoiles pour le comprendre.

Tu snoozes 40 fois avant de te résigner à te lever. Tu pousses ta luck au maximum parce qu’une vie sans challenge n’en serait pas une, hen.

Et le marathon recommence, jour après jour. Des fois, un dimanche de repos se pointe le bout du nez pour te laisser reprendre ton souffle. Mais tu ne te plains pas parce que la vie que tu mènes, tu l’aimes. 

Toi pis moi, on est le genre de fille qui veut tout avoir et tout faire. En théorie, tout le monde sait que tout est faisable. En pratique, c’est toujours un peu plus compliqué, mais toi t’as compris que tout est toujours possible. T’es le genre de fille qui a compris que quand tu veux, tu peux. 

 

Maude.

 




Voir l'article entier

WW - 3 façons de célébrer l'automne
WW - 3 façons de célébrer l'automne

octobre 25, 2017

 

J’ai des rituels estivaux, des rituels pour les Fêtes, des rituels de renouveau au printemps… mais mes rituels de l’automne demeurent les plus puissants. Je vous présente donc trois façons très différentes, mais toutes aussi magiques, de célébrer l’automne.

Voir l'article entier

WW- On teste des masques pour le visage… Ça passe ou ça casse! Partie 1 de 2
WW- On teste des masques pour le visage… Ça passe ou ça casse! Partie 1 de 2

octobre 13, 2017

 

 Je suis une fan de masques pour le visage et j’en ai testés beaucoup depuis que j’en utilise. Je vous avoue par contre que ce ne sont pas tous des coups de cœur pour moi, mais tsé, à la quantité que je teste c’est des choses qui peuvent arriver. Certains donnent des résultats super, alors que d’autres ne contribuent pas vraiment à améliorer ma peau.

Voir l'article entier

WW - L'entreprenariat, une question de feeling et d'avocats
WW - L'entreprenariat, une question de feeling et d'avocats

septembre 25, 2017

« S'il y a une leçon à retenir, c'est qu'il ne faut pas avoir d'orgueil et poser toutes les questions qu'on peut avoir », affirme l'entrepreneure. Sa devise personnelle: « Pour aller au top, il faut s'entourer des tops. »

Voir l'article entier