WW - Ces idées au bout desquelles on ne va pas

novembre 19, 2015

 

 

Ces idées au bout desquelles on ne va pas.

 

Les projets d’affaires couchés sur papier sans jamais prendre vie. Les amours qui restent des scénarios, des films muets jamais réalisés, par peur. Par crainte de rejet et manque de courage. Les amitiés qui ne survivent pas aux silences, les mots que l’on n’a pas su dire. Le pardon qu’on n’a pas su demander ou accorder par pudeur, par peur de s’ouvrir à l’autre, de se montrer vulnérable.

Tout l’amour perdu par peur de s’engager, peur de se faire dire non, peur de faire face. Combien de chances a-t-on manquées? À côté de combien d’occasions est-on passés?

J’ai passé 15 ans à remettre, chaque année, toujours avec une excellente raison rationnelle, mon voyage de vie, mon voyage en Inde. 15 ans à travailler, étudier, faire un autre voyage en tournant autour de mon rêve sans le réaliser. J’étais rendue à me prévoir un voyage dans les pays collés à mon ultime destination quand je me suis dit que c’était maintenant ou jamais. J’ai réalisé qu’à en avoir peur ainsi, à craindre d’être déçue par la réalisation du fantasme, aussi bien ne plus attendre avant la désillusion.

J’ai passé à quelques cheveux de ne pas vivre mon histoire d’amour actuelle. Deux personnes qui n’y croient plus pour y avoir trop cru, l’avoir trop voulu et en être trop déçus. Deux cheveux parce que deux personnes qui se regardent et ont peur de ce qu'elles voient dans les yeux de l’autre, ça ne fonce pas. Voir la peur de soi dans les yeux de la personne qui te regarde, ça immobilise, ça prend un courageux pour faire sauter l’autre avec lui. 

On ne tombe pas en amour, on saute. On se lance dans le vide, on se donne un élan.

J’ai presque perdu des amies à qui, au fil du temps, je n’avais pas su dire les vraies choses au bon moment. À qui j’ai su de justesse dire que j’étais décue avant que je mette une croix sur mon envie d’aimer encore et mon envie de nourrir l’amitié. Tellement plus facile de ne rien dire.

Les batailles que j’ai perdues face à la peur le sont à jamais.

Ce sont ces dizaines de plans d’affaires écrits, réécrits, transcrits, lus, relus, étudiés, re-calculés, cachés, mis en doute, estimés, validés, mis au propre, verifiés, imprimés, puis rangés. Les études de marché. Les visites de commerces existants et les nuits à calculer les dépenses et les revenus potentiels. Les visites de locaux vacants et les après-midis dans les cafés à faire des projections pessimistes, réalistes, optimistes. Les soirées à dessiner des aménagements et à magasiner des fournisseurs. Les voyages à l’étranger à visiter des concepts, les centaines de livres et de revues lus pour trouver la bonne idée, les gens rencontrés pour faire progresser les projets, pour avancer vers le rêve.

L’entrepreneuriat bouille dans mes veines depuis si longtemps. J’ai travaillé si fort pour m’y rendre. Mais j’ai eu peur tant de fois sur ma route que je ne compte plus le nombre de projets que j’ai voulu faire sans aller jusqu’au bout pour des raisons qui pourraient s’étirer jusqu’au petit matin. Par contre, la racine de chacune d’elles était la seule et même raison. Je la connais, j’ai cohabité sans le savoir avec elle, puis elle est devenue mon alliée et mon pire ennemi. 

La mère de toute ces idées au bout desquelles on n’ira pas.

 

Ariane, jeune maman propriétaire de BBQ Québec

 

 

 




Voir l'article entier

WW - 3 façons de célébrer l'automne
WW - 3 façons de célébrer l'automne

octobre 25, 2017

 

J’ai des rituels estivaux, des rituels pour les Fêtes, des rituels de renouveau au printemps… mais mes rituels de l’automne demeurent les plus puissants. Je vous présente donc trois façons très différentes, mais toutes aussi magiques, de célébrer l’automne.

Voir l'article entier

WW- On teste des masques pour le visage… Ça passe ou ça casse! Partie 1 de 2
WW- On teste des masques pour le visage… Ça passe ou ça casse! Partie 1 de 2

octobre 13, 2017

 

 Je suis une fan de masques pour le visage et j’en ai testés beaucoup depuis que j’en utilise. Je vous avoue par contre que ce ne sont pas tous des coups de cœur pour moi, mais tsé, à la quantité que je teste c’est des choses qui peuvent arriver. Certains donnent des résultats super, alors que d’autres ne contribuent pas vraiment à améliorer ma peau.

Voir l'article entier

WW - L'entreprenariat, une question de feeling et d'avocats
WW - L'entreprenariat, une question de feeling et d'avocats

septembre 25, 2017

« S'il y a une leçon à retenir, c'est qu'il ne faut pas avoir d'orgueil et poser toutes les questions qu'on peut avoir », affirme l'entrepreneure. Sa devise personnelle: « Pour aller au top, il faut s'entourer des tops. »

Voir l'article entier