Publié le par Andréanne Marquis

 

Passer la puck
J'y arrive. Dans deux petites semaines j'aurai ma petite boule de vie collée sur moi :) Ça me fait sourire tellement les choses se bousculent mais se placent si bien au final.

 

La vie est vraiment une grosse « game de Tetris », faut savoir bien positionner les gros morceaux aux formes bizarres, le reste trouve sa place tout seul presque miraculeusement. J'ai choisi de faire confiance à deux sœurs méticuleuses pour faire briller notre home sweet home, parce que c'est mon choix de mettre mes heures dans ma « bzniss » et à câliner mon fils plutôt qu'à frotter. J'assume de passer la puck côté ménage, alors un gentil duo viennent astiquer ce que ma bedaine ne me permet pas de frotter convenablement HELLO FLEXIBILITÉ. Mon yoga me semble si loin... si vous saviez comment j'ai le Bikram et le « deux sessions de suite de Bikram » loin de ma réalité présentement..! (Chaque chose en son temps)

Pour mon petit Tetris personnel, j'ai choisi de déléguer la disposition de certains morceaux. J'ai engagé une perle au bureau qui prend le relais du 3/4 de mes dossiers pour que je profite de mes premiers moments comme maman. Ça permet d'avoir la tête tranquille et d'aller OH MY GOD se faire masser un jeudi après-midi pour prendre du temps pour soi en culpabilisant à peu près juste un tout petit peu. (La maternité ne fait pas de nous des êtres humains complètement différents, t'sais...)

 

 

Ça, ça veut dire que quand je vais revenir progressivement travailler, je vais pouvoir embarquer sur D'AUTRES dossiers, faire fleurir les affaires de l'entreprise d'une AUTRE façon et développer, Dieu merci, avoir le temps de développer. Tout ça grâce au grand et si précieux lâcher-prise. OMMMM J'me fais clairement un high-five moi même!  On choisit nos combats, on sait très bien que ce ne sera pas fait de la même façon que si on l'avait fait, mais au final tout va être ok. La terre n'arrêtera certainement pas de tourner.

J'ai la chance de pouvoir faire confiance à mon amoureux pour nourrir la famille alors que mes premières semaines avec bébé seront assurément pleine d'adaptation. Sceptiques? J'ai le bonheur d'avoir un chum qui cuisine à en donner des complexes. Je pense qu'un gars qui a sorti un livre de recettes BBQ va clairement bien nourrir sa famille pendant que je serai concentrée à nourrir le poupon. Lucky me

Ah et pour mon choix face à l'alimentation du bébé? Je délègue la tâche à ma poitrine. Si tout se passe bien, avec un peu de techniques, un peu de chance, pas mal de patience et l'humilité de demander de l'aide si ce n'est pas comme je le souhaite, je devrais être capable de m'en sortir. (Le support du papa est aussi vraiment important, je ne suis pas au-dessus de l'appui de mon partner même si ca demeure un choix personnel qui doit venir de soi avant tout.)

 Je me suis donc entourée d'amis, de famille et de collaborateurs pour réussir ou du moins mettre les chances de mon côté. Je ne suis pas une super-héros et la vie est trop courte pour garder l'orgueil de croire qu'on a pas besoin d'une TEAM DE FEU!  À go on se trouve une équipe et on fait la passe. À la bonne personne. Mais faites la passe Womances parce qu'on n'est jamais aussi fortes que bien entourées, peu importe notre projet.

 

Ariane Lefebvre, bedonnante, pas mal prête pour la suite.

 

P. S. Le banc de bébé est installé dans l'auto, les sacs d'hôpital sont faits et c'est un peu weird, ça s'en vient pour vrai!