WW - Quand acheter un blush te rend plus heureuse que 1 million de $

septembre 30, 2015

 

YOOOO LES JEUNES!!! (Je vous donne ici un indice de ma génération, parce que Radio Enfer, c’était la vie!!) Je m’appelle Amélie, j’ai 21 ans, je suis étudiante en Sciences infirmières à l’Université du Québec à Trois-Rivières, et je suis une passionnée (lire ici : maniaque folle sur les bords) de tout ce qui à trait à la beauté, au maquillage, et aux soins de la peau. YAYY!! Mis à part la beauté, j’adoooooore la mode (ça vient un peu ensemble non, la mode et la beauté?), je suis mordue du sport, les shows d’électro c’est fou, j’aime ben trop mon chat, et le popcorn c’est ma vie (ne me jugez pas please). Maintenant que nous n’avons plus de secrets l’un pour l’autre, je vais donc vous partager mes bonnes adresses et mes bons conseils côté beauté, parce que vous êtes toutes belles, pis je vais vous Womancer votre vie.

 

 

Quand acheter un blush te rend plus heureuse que de gagner le million..

Du haut de mes 21 ans, je me souviens de toujours avoir été entourée de femmes qui adoraient se maquiller. J’étais aux premières loges des astuces beautés des « matantes ».

 

 Je devais vraiment être une petite fille « badass », parce que je trouvais que le maquillage c’était vraiment pas cool. Surtout quand je devais en mettre dans mes compétitions de patinage artistique. C’était, comment dirais-je, la crise nationale. Ironiquement, je suis maintenant une fan FINIE de tout ce qui se rapporte au maquillage. Je suis activement les beauty gurus sur YouTube, me tiens au courant de toutes les nouveautés beauté, et adore par-dessus tout essayer les nouveaux trucs hyper « jet-set » (sérieux l’illuminateur de Jaclyn Hill par Becca, si ça ce n’est pas jet-set je sais pas c’est quoi !). T’sais, quand Sephora est comme ta deuxième maison, et que tu es à la veille d’avoir une hypothèque là, je ne suis sûrement pas la seule? Mon rêve le plus fou (le genre que tu ne dis pas à tes parents quand tu fais ton choix de carrière parce qu’il y a des chances qu’ils te trouvent folle) est d’être maquilleuse de plateaux. Pouvoir maquiller les vedettes, et leur dire tous tes petits trucs, c’est comme tellement hot et valorisant!! J’aimerais donc ça leur partager mon savoir, être leur référence côté soins et beauté, leur montrer comment mettre en valeur leurs beaux traits, et surtout être là pour eux dans les crises existentielles du genre « OH MY GAWD J’AI UN ÉNORME BOUTON FAUT CACHER ÇA ». Mais bon, mes rêves ne payent pas les fins de mois, et en attendant de devenir la maquilleuse « so famous » que je voudrais être, je dois bien avoir un métier qui me plaît, non? Il me reste donc une dernière année de Baccalauréat en Sciences Infirmières, à l’Université du Québec à Trois-Rivières. Je sais, ce n’est pas du tout dans le même genre, mais comme on dit, je vais avoir plusieurs cordes à mon arc. Ainsi, j’espère donc pouvoir m’épanouir au sein de votre incroyable équipe comme WW, et combler le petit manque que je ressens de m’exprimer sur une des choses que j’aime par-dessus tout, le MAAAQUILLAAAGEEEE..!

 

Amélie Dussault (Beauty guru in process)




Voir l'article entier

WW - 3 façons de célébrer l'automne
WW - 3 façons de célébrer l'automne

octobre 25, 2017

 

J’ai des rituels estivaux, des rituels pour les Fêtes, des rituels de renouveau au printemps… mais mes rituels de l’automne demeurent les plus puissants. Je vous présente donc trois façons très différentes, mais toutes aussi magiques, de célébrer l’automne.

Voir l'article entier

WW- On teste des masques pour le visage… Ça passe ou ça casse! Partie 1 de 2
WW- On teste des masques pour le visage… Ça passe ou ça casse! Partie 1 de 2

octobre 13, 2017

 

 Je suis une fan de masques pour le visage et j’en ai testés beaucoup depuis que j’en utilise. Je vous avoue par contre que ce ne sont pas tous des coups de cœur pour moi, mais tsé, à la quantité que je teste c’est des choses qui peuvent arriver. Certains donnent des résultats super, alors que d’autres ne contribuent pas vraiment à améliorer ma peau.

Voir l'article entier

WW - L'entreprenariat, une question de feeling et d'avocats
WW - L'entreprenariat, une question de feeling et d'avocats

septembre 25, 2017

« S'il y a une leçon à retenir, c'est qu'il ne faut pas avoir d'orgueil et poser toutes les questions qu'on peut avoir », affirme l'entrepreneure. Sa devise personnelle: « Pour aller au top, il faut s'entourer des tops. »

Voir l'article entier