« Croyez-moi, cette génération, elle marquera l’histoire »

juin 01, 2015

Il y a déjà un bon moment que cette idée me trottait dans la tête. Quand je regarde les gens autour de nous, la génération dans laquelle je suis, je ne dois pas être la seule à remarquer un grand changement. Combien d’entre vous sont de jeunes entrepreneurs ? Qui n’a pas un entrepreneur près de lui ? Un ami créatif. Une connaissance qui met tout son temps dans un projet en lequel il croit plus que tout. Combien de gens travaillent dans des restos, dans les bars pour avoir le maximum de temps pour bâtir leurs rêves ? Si vous saviez le nombre de fois où on me regarde au  restaurant où je travaille, et qu’on me dit : « Ah ouin, tu travailles dans un resto !? ». Et oui. Parce que se bâtir une vie à la hauteur de nos attentes, rime avec rigueur, acharnement et travail. Mais je savais que je n’étais pas seule. Que j’étais loin d’être la seule avec un corps composé majoritairement de volonté. Et en m’arrêtant, j’ai souri, et je suis fière de faire partie de cette génération. Croyez-moi, cette génération, elle marquera l’histoire.

 

Je me suis souvent posé la question si c’était la bonne avenue à prendre. J’ai souvent eu l’impression que je ne réussirais pas. Puisque ce que je voulais faire, la marque que je voulais laissée, je ne la trouvais nulle part. Est-ce que ça se peut croire que l’on peut changer quelque chose ? Est-ce que c’est prétentieux ou audacieux ? Je crois que c’est par peur que je me posais toutes ces questions. La femme a tendance à avoir plus peur que l’homme. Et c’est normal, nous sommes de si petites bêtes fragiles. On a tendance à avoir besoin de se faire rassurer pour mieux avancer. J’ai par contre compris dernièrement qu’entre femmes, nous sommes si fortes. Nous ne sommes pas que fragiles et aimables, nous sommes grandes, ambitieuses, déterminées, sans barrières et attention, une partie de l’avenir nous appartient. 

 

Womance c’est un peu l’accomplissement de toutes mes réflexions. Vous connaissez ma passion pour la mode, pour les belles choses. Vous commencez tranquillement à connaître mon côté plus sensible, ma réalité face à la vie. Donc j’ai décidé de tout mettre ensemble. Womance s’adresse à la femme d’ambition. Celle qui croit qu’elle peut changer quelque chose. Celle qui croit que la femme est aussi forte que tout. Que rien n’est comparable à celle-ci. Mesdames, j’ai toujours cru qu’on en apprend beaucoup sur quelqu’un seulement en regardant son style. Une femme marche la tête haute et avance lorsqu’elle est bien dans sa peau. Être bien dans sa peau, ce n’est pas naturel à toutes. Cela passe, selon moi, par l’attitude, la santé, les petits bonheurs, les joies, les peines, les épreuves, les accomplissements. Peu importe notre physique ou encore nos origines, une femme bien dans sa peau, une femme accomplie, ça déplace des montagnes.  

 

Mais à petits niveaux, cela peut passer par ce que l’on porte. Le moment où on le se regarde dans le miroir et que l’on se trouve belle. Que ce que l’on voit nous plaît au plus haut point. Cette fierté de se sentir bien et belle, ça n’a pas prix. 

 

Womance est censé avoir pris vie depuis déjà un bout, mais la jeune tannante que je suis, a décidé un matin de tout changer, de tout d’abord suivre son instinct. Et je ne crois pas m’être trompé. Mon instinct (le petit maudit) m’a causé beaucoup de retard (Certains vêtements ne seront pas de grandes nouveautés, mais tout se replacera rapidement) mais je crois qu’il en vaut la peine. (Sérieusement, on aurait dit que ça fait 18 mois que je suis enceinte et que je n’accoucherai jamais). Womance c’est notre nouvelle boutique en ligne. Notre nouvel espace que nous allons partager pour nous procurer du bonheur. Par contre, il y aura de l’action. Des styles présentés chaque semaine, des quantités limitées. Mesdames, ça va rouler!

 

J’ai donc fait beaucoup de recherches. J’ai cherché des vêtements, des accessoires, des produits qui allaient plaire à cette femme qui n’a pas froid aux yeux. À cette femme qui veut laisser sa marque. Je me suis arrêtée sur mes réflexions, sur ce que j’avais envie de faire et j’ai décidé de ne pas garder toutes ces idées, toutes mes ambitions pour moi. J’ai décidé de créer avec vous. 

 

Mais tout cela mesdames, ce n’est qu’un début. Je vais faire appel à vous pour connaître vos besoins, ce que vous désirez. J’irai à votre rencontre pour en savoir plus sur ces femmes des générations d’avant, d’aujourd’hui et de demain. J’irai aussi à votre rencontre pour m’amuser, vous gâter et ensemble, se donner du gros love. Nous évoluerons ensemble, si vous le voulez bien, pour faire de vous, de moi, de nous, des femmes qui ne laisseront personne indifférent, des femmes qui laisseront leurs marques. Dis-moi, tu as envie de devenir une Womance ? Ça commence le 6 juillet à midi. 

 

AM.




Voir l'article entier

WW - 3 façons de célébrer l'automne
WW - 3 façons de célébrer l'automne

octobre 25, 2017

 

J’ai des rituels estivaux, des rituels pour les Fêtes, des rituels de renouveau au printemps… mais mes rituels de l’automne demeurent les plus puissants. Je vous présente donc trois façons très différentes, mais toutes aussi magiques, de célébrer l’automne.

Voir l'article entier

WW- On teste des masques pour le visage… Ça passe ou ça casse! Partie 1 de 2
WW- On teste des masques pour le visage… Ça passe ou ça casse! Partie 1 de 2

octobre 13, 2017

 

 Je suis une fan de masques pour le visage et j’en ai testés beaucoup depuis que j’en utilise. Je vous avoue par contre que ce ne sont pas tous des coups de cœur pour moi, mais tsé, à la quantité que je teste c’est des choses qui peuvent arriver. Certains donnent des résultats super, alors que d’autres ne contribuent pas vraiment à améliorer ma peau.

Voir l'article entier

WW - L'entreprenariat, une question de feeling et d'avocats
WW - L'entreprenariat, une question de feeling et d'avocats

septembre 25, 2017

« S'il y a une leçon à retenir, c'est qu'il ne faut pas avoir d'orgueil et poser toutes les questions qu'on peut avoir », affirme l'entrepreneure. Sa devise personnelle: « Pour aller au top, il faut s'entourer des tops. »

Voir l'article entier