WW - Banc d’essai : Sérum réparateur C & E Vivierskin

WW - Banc d’essai : Sérum réparateur C & E Vivierskin

avril 26, 2016

 

Banc d’essai : Sérum réparateur C + E Vivierskin

 

Je suis enfin de retour avec un banc d’essai ! En toute confidence, j’avais pris une mini pause des bancs d’essai car ma peau capotais un peu. Le changement de saison + l’essai de plusieurs gammes de produits n’ont pas fait bon ménage. Par contre, ça vous garantit que ma démarche est intègre. Quand je vous suggère des soins, c’est parce que je les ai testés et vous pouvez être assurées que mes impressions sont réelles.

 

Bon, fini la petite intro sur mon éthique envers les pots de crèmes ; plongeons dans le vif du sujet.

 

Discutons d’un soin ULTRA tendance : le sérum à la vitamine C.

 

 

Lors d’une entrevue au Brésil, la mannequin Adriana Lima a fièrement proclamé être une fan incontestée des sérums à la vitamine C. Cependant, pas besoin d’être une Victoria's Secret Angel pour vous permettre cette petite merveille : une compagnie d’ici vous propose une version géniale.

 

Vivierskin est une division de VivierPharma, une compagnie québécoise qui crée des soins de la peau en conservant une approche pharmaceutique. 

 

Je suis tombée en amour avec leur sérum C+E, produit star de la gamme. Comme je vous le disais, j’ai eu quelques problèmes de peau dernièrement et l’un d’eux était l’élargissement de mes pores (Les fameux petits trous qui apparaissent sur notre visage), ce qui ne m’était jamais arrivé. J’avais beau tout essayé, rien n’y changeait, je m’étais donc résignée à me dire que ma peau affichait ses premiers signes de l’âge (NOOOOOOOOONNNNNNNNN). À ma grande surprise, en testant le sérum, j’ai vue une amélioration en moins de 4 jours (no joke!). Ma peau a retrouvé son éclat et mes pores sont redevenus à la normale.

 

La promesse : prévient l’apparence des signes de l’âge, uniformise le teint et la texture de la peau.

 

Est-elle tenue ? OUI! Formulé avec de la vitamine C, de la vitamine E et de l’extrait de pamplemousse, j’ai découvert un élixir de beauté qui livre des résultats rapides et apparents.

 

Ma formule ? Je mélange environs trois gouttes du sérum à ma crème et j’applique le tout matin et soir. Petite note, comme la concentration d’ingrédients actifs est élevée, il est possible que vous ressentiez quelques picotements lors des premiers jours d’utilisation, cette sensation disparaîtra au fil du temps. Pour ma part, je n’ai rien ressenti de tel, et ce, même si j’ai une peau sensible.

 

Vous pouvez vous procurer le produit sur Scarlet & Julia au prix de 148.50 $.

 

Je sais, ce n’est pas le soin le plus abordable, mais permettez-vous une petite folie, il en vaut pleinement l’investissement. Parole de Womance.

 

Kate

 




Voir l'article entier

WW - 3 façons de célébrer l'automne
WW - 3 façons de célébrer l'automne

octobre 25, 2017

 

J’ai des rituels estivaux, des rituels pour les Fêtes, des rituels de renouveau au printemps… mais mes rituels de l’automne demeurent les plus puissants. Je vous présente donc trois façons très différentes, mais toutes aussi magiques, de célébrer l’automne.

Voir l'article entier

WW- On teste des masques pour le visage… Ça passe ou ça casse! Partie 1 de 2
WW- On teste des masques pour le visage… Ça passe ou ça casse! Partie 1 de 2

octobre 13, 2017

 

 Je suis une fan de masques pour le visage et j’en ai testés beaucoup depuis que j’en utilise. Je vous avoue par contre que ce ne sont pas tous des coups de cœur pour moi, mais tsé, à la quantité que je teste c’est des choses qui peuvent arriver. Certains donnent des résultats super, alors que d’autres ne contribuent pas vraiment à améliorer ma peau.

Voir l'article entier

WW - L'entreprenariat, une question de feeling et d'avocats
WW - L'entreprenariat, une question de feeling et d'avocats

septembre 25, 2017

« S'il y a une leçon à retenir, c'est qu'il ne faut pas avoir d'orgueil et poser toutes les questions qu'on peut avoir », affirme l'entrepreneure. Sa devise personnelle: « Pour aller au top, il faut s'entourer des tops. »

Voir l'article entier