Publié le par Andréanne Marquis

 

 

Manucure de pro

 

En toute honnêteté, qui n’adore pas se faire dorloter les mains pendant plus d’une heure par une professionnelle de la beauté? C’est ce que je pensais. Cependant, aussi agréable le moment soit-il, parfois, le portefeuille n’est pas en accord avec notre besoin existentiel. Voici pourquoi aujourd’hui la pro, c’est vous et c’est (presque) gratuit. Vous découvrirez non seulement un petit kit parfait, mais aussi quelques trucs pour assurer des plaques ongulaires parfaitement manucurées en 5 étapes faciles.

 

1. On détermine la forme de l’ongle souhaitée (amande, ovale, carrée, pointue, ronde) et on lime. Une lime arrondie facilitera l’opération et vous permettra davantage de précision. Une fois la forme désirée obtenue, on utilise le bloc pour polir la plaque ongulaire. Cela permettra d’adoucir les coins plus rugueux et d’égaliser la surface.

 

2. On traite. Vous pouvez le faire avec une base ou avec un masque. Personnellement, j’y vais à fond avec le masque, ça me donne l’impression d’être au salon (le déni, le déni!). J’ADORE le masque pour les ongles à la paraffine de THEFACESHOP. Nourrissant, il est parfait pour les ongles fragilisés et cassants. Le prix? Un mini 2 $. Sachez que pour celles qui ont davantage les ongles secs et rugueux, vous préfèrerez le masque au calcium. On enfile simplement les petits capuchons au bout de chaque doigt et on patiente 20 minutes, de préférence devant votre dernière série de choix sur Netflix.

 

 

3. On peinture. C’est le moment fatidique. Celui que vous anticipez toutes, parce que vous débordez et que ça vous donne l’impression d’avoir le talent de coloriage d’un enfant de 4 ans. LE truc : on reste loin des cuticules, on ne va pas jusqu’au bout. Appliquez la nuance de votre choix jusqu’à environs un millimètre de vos cuticules. Allez-y doucement, le temps est la clé. Mani pressée rime souvent avec mani ratée. J’aime beaucoup l’applicateur de la gamme Miracle Gel de Sally Hansen, il permet une couleur uniforme en simplement trois coups de pinceau sur l’ongle et deux couches maximum sont nécessaires pour obtenir une belle opacité.

 

4. On protège. La couche de protection, souvent connue sous le petit nom de top coat, donnera brillance, éclat et durabilité à votre manucure. Dans le cas présent, j’utilise celui de Sally Hansen, qui est en fait un activateur permettant de donner un effet gel ultra laqué.

 

5. On nourrit. Petites cuticules trop souvent malmenées, il faut les hydrater afin d’éviter qu’elles soient sèches, craquent et gâchent votre look si ardemment gagné. Une fois vos ongles bien secs, appliquez quelques gouttes d’une huile de votre choix. J’aime bien l’huile d’abricot d’Essie, mais vous pourriez également utiliser une huile de noix de coco.

 

J’espère que vous oserez vous réserver une petite heure, dans le confort de votre maison, pour vous offrir une manicure. À vous, de vous.

 

N’hésitez pas à m’identifier sur vos photos de mains parfaites @KateGouron.

 

Bon dimanche les Womances!

 

Kate